http://lamarchandedemots.com
Pour garder une langue pure, il n'y a qu'un seul moyen : la tuer et l'empailler. Seules sont pures les langues mortes.

— J. O. Grandjouan, Les Linguicides. Paris Didier 1971


Une langue vivante

Tant qu'on la parle et l'écrit, on garde la langue vivante.
Si certaines créations ou certains phénomènes linguistiques
charment les esprits, d'autres en font sourciller plus d'un.
La langue mérite toutefois qu'on l'embrasse dans toute son étendue.


Sur leur blogue, ces carnetiers s'intéressent à la la langue dans tous ses états. 

monfolio.ca
Partager